Le comité national de suivi du fonds national de revitalisation des territoires a examiné le 22 octobre la candidature de nouveaux territoires.

A l’issue de ce comité, Michel MERCIER, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, Christian ESTROSI, ministre chargé de l'Industrie et Laurent WAUQUIEZ, secrétaire d’Etat chargé de l’emploi, annoncent une enveloppe de prêts de 8 millions d’euros destinés à cinq nouveaux territoires connaissant des difficultés économiques.

Parmi ces territoires figurent le sud de l'Oise pour un montant de 1,5 M€ et plus particulièrement Pont-Sainte-Maxence.

Ces moyens sont destinés à soutenir des projets de développement ou de reprise d’activité au moyen de prêts bonifiés sans garantie, gérés par OSEO.

Cette dotation a été rendue possible grâce à l'implication personnelle d'Eric WOERTH, ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat.

Le Mouvement Populaire de Pont-Sainte-Maxence se félicite de cette initiative qu'elle a encouragée et soutient Eric WOERTH dans sa volonté d’apporter des réponses concrètes à la crise que traverse notre ville.

C'est la preuve que notre politique de lobbying au service de Pont-Sainte-Maxence a porté ses fruits.

Que n'ai-je encore entendu, ces derniers jours, de la part de tous ceux qui mettent en avant leurs initiatives vaines aujourd'hui comme ils l'ont fait depuis deux décennies maintenant !

Je sais bien que l'on nous reprochera cet activisme inlassable au service de Pont-Sainte-Maxence, mais c'est le devoir et la responsabilité des élus de tout faire pour que notre ville retrouve une dynamique qui l'a quittée depuis si longtemps et qui n'a troublé personne jusqu'alors.

Qu'avez-vous fait de notre ville ? ai-je envie de les interroger !

Je rappelle également que cela fait suite à la dotation de 200 000 euros dégagés par monsieur Eric WOERTH pour Pont-Sainte-Maxence en 2009 sans lequel, entre autre, le chantier de berges n'aurait pu être achevé.

Je me réjouis que ce soit ma famille politique et le gouvernement que je soutiens, qui viennent ainsi contribuer à un nouvel essor et ceci dans une démarche qui exclue tout sectarisme.

Alors que j'entends souvent les pires mots et que l'on nous prête les pires intentions dans l'enceinte du conseil municipal (mais je sais aussi que ces critiques ne sont pas par tous partagées si j'en juge les messages de remerciement et d'encouragement que je reçois de manière très discrète par des élus de la majorité), c'est bien l'UMP qui vole au secours de Pont-Sainte-Maxence mieux que quiconque avec le souci constant et vif de ne laisser aucun de nos compatriotes à l’écart de la solidarité nationale et de l'égalité entre les territoires.

Ces gestes forts que nous avons suscités et accompagnés témoignent enfin de notre action sans relâche pour créer les conditions d'un "mieux-être" dans notre ville.

C'est la vraie noblesse de l'engagement politique, c'est tout le sens de notre action.