Ce sont aussi trois jours particulièrement réussis que nous avons vécus.

Entre les festivités organisés dans le cadre de la "journée de la paix" et le 20ème tournoi international de football, le choix était large pour nos concitoyens.

Bien sur, l'antienne marxiste éculée veut que l'on dise toujours que "c'était mieux avant".

Mais il n'y a pas lieu de polémiquer.

Pour y avoir été présents de manière continue depuis vendredi soir (et cette fois tout seuls !) et sur tous les sites, avec mes collègues et amis, Marie-Christine MAGNIER et Eddy SCHWARZ, nous pouvons attester du succès de ces différentes manifestations lors desquelles les Maxipontain(e)s, les délégations étrangères et les habitants des villes alentour ont pu venir nombreux et joyeux.

Avouons qu'il est bienvenu que la vie municipale nous accorde, de temps à autres, un moment de répit et de concorde pour se rappeler que nous partageons une destinée liée et commune.

Il y eut le lancement officiel de la journée de la paix, l'inauguration de l'Esplanade de la fraternité, le défilé dans les rues de Pont-Sainte-Maxence et la kermesse du Champs de Mars heureusement arrosés de soleil, et entretenus par de nombreux échanges.

Il y eut le tournoi international de football remporté par l'équipe de Valenciennes face à Amiens et certains joueurs méritent de retenir déjà toute notre attention, y compris parmi les Pontois (pourvu que nous conservions ces talents !).

C'est la preuve que l'US Pont compte bien parmi les meilleurs clubs formateurs de Picardie, et que tout club ne se résume pas à sa seule équipe fanion pour en apprécier justement les résultats.

Un grand "bravo" à toutes et à tous !