Toutes les raisons invoquées (et souvent grandement cafouilleuses et truffées d'erreurs (1)) dans le courrier ne trompent personne.

Il est en effet assez hallucinant et injuste que l'on nous interdise ce que l'on autorise à autrui (et tant mieux pour autrui !).

Demandons-nous à utiliser pour notre première édition le champs de Mars pour l'organisation de ladite fête ? Refusé au motif que cette place est réservée strictement aux activités municipales quand d'autres associations y tiennent leur brocante !

Demandons-nous à utiliser cette année les jardins du presbytère pour organiser cette fête après que nous avons recueilli le plein assentiment de l'association diocésaine gestionnaire du lieu ? Refusé quand "la fête des voisins" y est autorisée !

"Plaisante justice, qu'une rivière borne ! - Vérité au-deçà des Pyrénées, erreur au-delà !" se serait inquiété avec justesse Blaise PASCAL tant ces décisions paraissent irrationnelles et arbitraires.

Le but de notre association est celui-ci tel que déclaré en intégralité auprès des services de l'Etat :

Association : AU COEUR DE NOTRE VILLE.

Identification R.N.A. : W604002302

No de parution : 20080038 Département (Région) : Oise (Picardie)

Lieu parution : Déclaration à la sous-préfecture de Senlis. Type d'annonce : ASSOCIATION/CREATION

Déclaration à la sous-préfecture de Senlis. AU COEUR DE NOTRE VILLE. Objet : agir pour le rayonnement de Pont Ste Maxence, et de contribuer à l’expression de la liberté, de la solidarité, du dialogue, de la responsabilité, de l’éducation, de la préservation de l’environnement et de la culture. Date de la déclaration : 8 septembre 2008.

Il n'y a en effet pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...et je demande à ce que l'on ne voie pas de la politique là où elle n'est pas...de la politique dans ce qu'elle a de partisan alors qu'ici, c'est dans sa seule et entière acception aristotélicienne d'organisation de la vie de la cité qu'il faut la comprendre.

Car, à bien lire le courrier de refus, c'est ce qui semble déranger, chagriner, insupporter...Cette association serait le bras armé de la reconquête de la ville par la droite que j'incarnerai ! Fichtre !

La politique, ce n'est pas la défaite de la raison ou de la tolérance, et je renvoie l'équipe municipale à ses promesses lorsqu'elle écrivait sur son blog :

"Cela a toujours été mon choix de constituer une équipe ouverte et tolérante qui s’engage à travailler sans arrière pensée politique nationale, qui puisse tendre la main, qui sache donner sa place à l’opposition et qui en tout moment œuvrera ainsi à faire  participer tout le monde aux évolutions de la ville, dans le respect des autres, de la démocratie et des institutions."

Cela devient intenable d'avoir des actes qui contredisent incessamment des propos, et de prêter constamment des desseins, des arrières-pensées, des volontés à ceux qui ne partagent pas vos avis.

On sort alors du jeu de la démocratie pour entrer dans celui du soupçon et de l'inquisition, et plus rien ne devient possible.

Et je passe sur les propos anticléricaux qui m'ont été rapportés et qui me conduisent à penser que beaucoup sont restés encalminés en 1905 !

Je le répète donc, et ne cesserai jamais de le répéter (car la répétition a vertu de pédagogie, et ne désespérons pas que cela puisse valoir pour tous) : cette association réunit des personnalités de toute origine, de tout milieu, de toute opinion et elle vient en aide à des personnes de toute origine, de tout milieu et de toute opinion...et jamais elle ne conditionnera son aide.

Je ne me soucie pas de savoir si les 1 200 personnes que nous avons aidées au travers des dons et du soutien scolaire ont voté, votent ou voteront Arnaud DUMONTIER...en revanche je me soucie avec force de ce que certains de mes concitoyens n'ont pas 5 euros par jour pour vivre, et qu'ils n'ont pas nécessairement les moyens de s'acheter des livres, des vêtements, ou de permettre à leurs enfants de bénéficier d'un encadrement pédagogique privé.

Mais ce qui semble déranger, chagriner, insupporter, c'est bien cette idée qui court et enfle parmi les membres de l'actuelle majorité (dont un grand nombre nous félicitent pour ces initiatives) que "ce soit Arnaud DUMONTIER, un mec de droite qui fasse du social à Pont-Sainte-Maxence"...Re fichtre !

Cette association n'aura de cesse de travailler au service de cette ville et de ses habitants car il y a beaucoup à faire.

Ce constat, nous ne sommes pas les seuls à le faire, tout comme nous ne sommes pas les seuls à agir mais il apparaît que lorsqu'il s'agit de nous, cela suscite quelques représailles.

Mais je m'inquiète vivement des mesures de rétorsions prises pour des supposés tous plus approximatifs et des intentions infondées.

La fête de l'association n'a pas eu lieu...mais qui croyez-vous qu'une telle attitude disqualifie réellement ?

(1) Il nous est ainsi reproché l'organisation d'une fête de la musique quinze jours auparavant...Or, de fête il n'y en eut point ! Nous ne savons même pas de quoi il s'agit...Cela ne laisse pas de nous inquiéter quant aux motifs réels et de droit sur lesquels se fondent les décisions municipales.