C'est ma chérie Sandrine qui m'a appelé pour me dire "il y a Daphné en concert à la Manékine...on prend des places" (s'agissait-il d'une question ou d'une affirmation ???)...de manière enjouée et définitive à la façon qu'a eue Arthur Ganate d'interpeller Ferdinand Bardamu (dans le Voyage au bout de la nuit de Céline) pour le convaincre de se retrouver sur le front de 1914.

Lire la suite