C'est devant près de 40 personnes (qui a dit que l'UMP était exsangue...pfff !!! Qui fait mieux sur Pont-Sainte-Maxence ??? pfff !!!) qu'Eric WOERTH est revenu à la fois sur son parcours personnel -cette année de tourmente- et sur les perspectives politiques pour 2012. J'ai eu dans mon propos liminaires l'occasion de dire à celles et ceux présent(e)s combien je les remerciais chaleureusement d'être là tant je sais quel investissement et parfois sacrifice le militantisme impliquait voire exigeait. Ce fut évidemment, au nom de tous, aussi l'occasion de lui manifester notre estime et notre soutien. La politique en effet peut donc être aussi grande quand il s'agit de servir nos concitoyens que vile quand elle s'acharne contre un homme et rien n’autorisera jamais les attaques toutes plus infondées ou incroyables les unes que les autres qui l'ont visé. La calomnie ne fera jamais une vérité, la rumeur ne fera jamais une culpabilité. Pour ma part, je ne doute pas un seul instant que la justice donnera raison à l’homme politique dont je sais l’honnêteté. Mais, nous étions là surtout pour parler politique tant les mois à venir vont être riches d’actions, de passions, de débats et d’oppositions. Concernant la feuille de route que je me suis fixé, je souhaite faire vivre mieux notre UMP sur le canton. J’en appelle donc à la mobilisation de tous pour défendre nos idées, pour promouvoir nos valeurs, et convaincre du bilan de Nicolas SARKOZY dont on peut parier qu'il sera réévaluer dès l'entrée en campagne. Mais 2012 sera bien sur aussi un marche-pied dans la reconquête de Pont-Sainte-Maxence, dans la reconquête d’autres villes comme Fleurines mais aussi un marche-pied dans la reconquête du canton. Pour sa part, Eric WOERTH, a rappelé le contexte qui présidait actuellement à cette amorce de campagne présidentielle avec un DSK empêché (et dont l'embarras créé réduit très fortement la capacité moralisatrice dont se pare toujours la gauche), une Marine LE PEN qui se perd dans ses postures pseudo modernes, pseudo-républicaines et qui n'apporte aucune réponse valables aux questions qu'elle soulève et un Président de la République qui dispose d'une capacité d'accélération fabuleuse tant il est soumis depuis 4 ans aux plus aiguisées -et parfois aussi injustes- critiques. A ce sujet, Eric WOERTH a pu souligner que la campagne sera nous donnera enfin l'occasion de démontrer combien beaucoup de ce qui avait été promis en 2007 a été réalisé. Il a enfin précisé que l'UMP a besoin de tous dans ces temps de tempête et qu'il vaut toujours mieux assumer ses convictions tant les électeurs ne sont jamais dupes des jeux politiques qui finissent par les décourager et les détourner. Voilà donc une réunion haute en couleurs qui sonne comme une entrée en campagne de tous afin de faire de nouveau triompher notre mouvement en 2012 pour offrir ce qu'il y a de meilleur pour notre pays.