Monsieur le maire,

Lors de la séance du conseil municipal en date du lundi 26 septembre, dans le cadre du débat que j’ai initié sur l’accueil périscolaire et répondant à l’interpellation d’un parent d’élèves présent dans la salle, vous avez déclaré : « vous savez ce que c’est le périscolaire à la Source aux Moines ? Le périscolaire c’est des voitures brûlées en forêt ! ».

Aussi, permettez-moi de vous interroger sur le sens de cette déclaration qui n’a cessé de susciter chez moi incompréhension, tristesse et colère.

Je peux par ailleurs vous assurer, pour avoir beaucoup échangé avec eux, que ces sentiments ont troublé nombre de vos colisitiers.

Par votre sortie, vous semblez prétendre en effet que les enfants du quartier de la Source aux Moines ne sont rien d’autres que des enfants s’adonnant ou condamnés à s’adonner à la commission d’actes délictuels.

Je ne peux souffrir en tant que citoyen et élu pareils propos, et je condamne toujours toute virulence, toute stigmatisation, toute fébrilité (y compris dans mon propre camp) tant cela contrevient absolument à la conception que je me fais de la politique.

Nous parlons à la fois au nom de nos concitoyens et nous nous adressons à eux.

Nous incarnons des valeurs (qui peuvent s’opposer), nous sommes porteurs de projets communs (qui peuvent être différents), mais jamais nous ne devons céder à l’emportement, à la déraison ou à la brutalité.

Chacun et collectivement, nous sommes dépositaires de la République.

La politique exige de nous que nous demeurions toujours exemplaires dans l’exercice de notre fonction (et à titre personnel, j’ajouterais jusque dans notre vie privée), que la tempérance et la raison prévalent toujours sur toute facilité et outrance.

Vous remerciant par avance pour les explications que vous voudrez bien m’apporter à ce sujet, je vous prie d’agréer, monsieur le maire, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

(manuscrit : Vous avez placé votre mandat sous le sceau : Pont, ville de paix. Il faut que cet engagement nous inspire en tant qu'élus)

                                                                                                                                                                                             Arnaud DUMONTIER