Deux classes sont annoncées supprimées...toujours deux classes de trop...qui s'ajoutent à celles des années précédentes.

J'avais pour ma part saisi directement le cabinet du Premier ministre...à un moment à donné, l'arbitrage est "politique"...c'est à dire qu'il faut "faire pression" sur le pouvoir politique pour qu'il infléchisse la décision prise par l'administration...Cette prévision de fermeture avait été prise sous l'ancien gouvernement...je le répète en des termes peu diplomatiques : c'est une belle connerie...mais la nouvelle majorité avait toute latitude pour revenir sur les annonces de suppression...il suffisait qu'elle le veuille...elle ne l'a donc pas voulu ! Honte à elle.

Pont-Sainte-Maxence, ville qui souffre, a besoin d'avantage de moyens...la chambre régionale des comptes dressait en février dernier ce bilan inquiétant :

"Avec, en 2007, 47% de la population sans qualification (sans diplôme ou ayant le certificat d’études primaires ou le brevet des collèges), le niveau de formation des plus de 15 ans du pays est plus faible qu’en France métropolitaine (37,5 %), qu’en Picardie (44,2 %) et que dans l’Oise (41,1 %). Le taux de chômage des 15 à 64 ans en 2007 était de 15,4 % contre 10,9 % dans l’Oise. Le nombre de demandeurs d'emploi au 31 décembre 2009 s’élevait à 971 dont 216 ayant moins de 25 ans, soit 22,2 %.

Pont Sainte-Maxence, la ville centre, est touchée par la précarité. Le revenu mensuel moyen des habitants est ici parmi les plus faibles du département : 1 150 € soit 300 € de moins que la moyenne."

Ce n'est pas que ce diagnostic fasse réfléchir...c'est déjà trop tard...il doit plutôt faire agir...vite et fort...et bien non...à Pont-Sainte-Maxence, on refuse à la ville toutes les chances de s'en sortir...c'est incompréhensible, injuste et impardonnable...

Visiblement François HOLLANDE dit une chose et en fait une autre ou plus justement ce n'est pas réservé à notre ville...un peu plus en avant de son discours il affirmait "le choix de faire du primaire une priorité forte en termes de moyens".

C'est aussi à se demander pourquoi la ville est condamnée à l'impuissance alors que la gauche y concentre partout l'ensemble des pouvoirs (maire, conseil général, assemblée nationale, sénat...). A quoi ça sert de tout avoir quand on n'y peut rien ?

A une personne qui m'arrêtait pour me parler de cette situation, je lui ai dit "on peut tout faire sauf toucher à Pont-Sainte-Maxence !"...cette ville est un joyau qui demande à être révélé...l'égale de toutes les autres...

Cette ville n'est condamnée ni au déclin ni aux faits divers...mais il faut avoir envie de se battre pour elle...moi j'en ai très envie.