Je vous laisse le texte en intégralité :

"Délibération n° 2012-115 : Autorisation de signature d’un contrat de bail pour l’implantation d’équipements techniques sur la commune. La société CAMUSAT SA mandatée par l’opérateur Orange France était à la recherche d’un site d’implantation pour un relais de radiotéléphonie. Après négociation, la Ville a proposé une implantation sur le terrain cadastré AM 366, situé au stade de football, rue de Sulzbach. Il est proposé au Conseil Municipal d’autoriser Monsieur le Maire à signer le contrat de bail pour cette implantation d’une durée de 12 ans moyennant un loyer annuel de 3 000 € (augmenté de 2 % annuellement). Il sera renouvelé de plein droit par période de 6 ans sauf dénonciation par l’une des parties, par lettre recommandée avec accusé de réception, vingt-quatre mois avant la date d’expiration de la période en cours. Les travaux d’aménagement nécessaires à l’activité d’opérateur de téléphonie mobile et les éventuels travaux de modification sur la surface louée nécessaire à la réalisation desdits travaux d’aménagement seront pris en charge par l’opérateur."

Pour notre part, nous nous sommes abstenus...c'est difficile d'avoir un avis sur cette question...il y a le prime abord et l'intuition.

De prime abord, dans une société qui a dépassé 70 millions de téléphones mobiles pour 66 millions d'habitants, on se dit tous que l'immédiateté et l'ubiquité font partie de notre existence même...ne plus être joint ou ne plus joindre partout et tout le temps font de nous d'insupportables Robinson Crusoé...et tous les journaux font au moment des vacances de looooongs articles pour nous expliquer combien nous sommes addicts et combien il est nécessaire de suspendre ce lien entre nous et tout le monde pour recouvrer une paix de l'esprit...et puis il y a ceux qui sont toujours lésés par une connexion qui fonctionne mal et qui ont aussi le droit de bénéficier d'un service optimal...on ne peut que leur donner raison.

L'intuition c'est que cela ne doit pas être bon pour la santé...Nous nous rappelons tous ces débats enflammés (et selon moi fort légitimes) sur la présence "à proximité" de la présence humaine de ces antennes relais qui doivent créer des interférences y compris pour l'organisme avec l'émission de leurs ondes...rien qu'en écrivant je les entends grésiller alors qu'elles ne grésillent peut-être pas ! Le principe de précaution s'applique généralement...même si le débat reste pleinement entier sur cette question. Le précédent gouvernement avait d'ailleurs lancé une réflexion dite "le Grenelle des ondes".

En fait, il faut trouver un un compromis entre l'exposition aux ondes et la qualité de la couverture...c'est par exemple l'objectif de la charte initiée par la mairie de Paris et cosignée par les différents opérateurs.

L'intuition c'est aussi que cela défigure le paysage...quelque soit le lieu d'implantation...en ville comme en rase campagne...et pour notre ville, c'est plutôt en "plaine"...l'idée d'un pylône gris, ferreux et défiant les nuages me hérisse.

C'est la raison pour laquelle nous avons demandé à la mairie si elle avait pensé à exiger de la société en charge de l'installation d'ériger non pas ledit hideux pylône mais l'antenne-relais camouflée dans un arbre...(voir photo)

Si j'ai bien compris la réponse, il semblerait que non...c'est dommage...dans le cadre de l'agenda 21 promu par la majorité, cela aurait de bon aloi !