Chaque année, le succès est toujours plus grand...il n'y a pas de fatalité à la précarité...je n'y crois pas...et cette solution s'appelle la solidarité...celle-là même que permettent tous les membres de mon association sans lesquels rien ne serait possible...il nous faut tracter une fois, deux fois, collecter, organiser, redistribuer et ranger...merci à chacune et chacun qui fait vivre autant que moi Au coeur de notre ville pour que l'espoir rayonne dans notre ville depuis le premier jour où nous avons lancé à trois cette aventure...il n'y a pas de fatalité à la précarité...et cette solution s'appelle la solidarité...celle-là même que permettent tou(te)s celles et ceux qui nous appellent pour nous faire don de leurs vêtements...les ans passent et nos concitoyen(ne)s sont aussi toujours plus importants à nous soutenir...

Quoiqu'il arrive en 2014, Au coeur de notre ville perdurera tant les besoins de cette ville sont énormes et tant cela motive absolument notre action.

Dans son rapport de février 2012, la chambre régionale des comptes soulignait : "Pont Sainte-Maxence, la ville centre, est touchée par la précarité. Le revenu mensuel moyen des habitants est ici parmi les plus faibles du département : 1 150 € soit 300 € de moins que la moyenne".

Chaque semaine, sur le terrain, nous constatons combien la mobilisation est cruciale pour éviter le déracinement et la marginalisation.

Cette fois encore c'est à plus de 300 personnes que nous sommes venus en aide.

Que tous sachent que nous ne relâcherons jamais notre effort pour leur venir en aide...