L'an dernier, Éric WOERTH avait été privé de prise de parole au motif de l'élection législative à venir à laquelle il était candidat...bon, l'argument se tient, je n'en serais pas son meilleur avocat mais je m'y range sans peine...

Pour ma part, je considère surtout que la cérémonie des vœux est avant tout un moment de rassemblement républicain...visiblement tout le monde ne partage pas mon point de vue parce qu'à Pont-Sainte-Maxence, le député est tout simplement réduit au silence par le maire...cela confine à la plus parfaite discourtoisie politique...c'est d'autant plus dommage, incompréhensible et blâmable que tout le discours fut ponctué d'appels aux valeurs de notre République, de rappel à la philosophie sous laquelle l'actuelle majorité a placé son action "une ville de paix"...et le tout en présence du conseil municipal des jeunes...comme exemple de dignité politique, il ne pouvait être donné pire illustration...Vous n'imaginez pas comme je déteste les doubles discours ou les actes qui ne se conforment pas aux paroles...c'est insupportable et cela ne grandit ni l'engagement politique ni son auteur. Et je rappelle combien, dans ses tourments budgétaires de début de mandat combien la majorité fut heureuse de trouver auprès d’Éric WOERTH un soutien financier très important au travers de sa réserve parlementaire. A Pont-Sainte-Maxence, je reste convaincu que l'on peut faire de la politique en prônant l'ouverture, la tolérance et le respect de l'autre.

A part ça...Michel DELMAS a annoncé sa candidature pour les futures échéances de 2014...cela m'a semblé inopportun...je le répète la cérémonie ne constitue ni le lieu ni le moment pour parler de soi mais bien de la ville, de ses habitant(e)s qui en sont l'âme...Aux uns et aux autres que je rencontre, je leur parle d'eux...c'est de leur expérience, de leur quotidien que je me nourris...Pensez donc si mon cas les intéresse !

A part ça, nous avons eu droit à une longue litanie sur les réalisations de la municipalité...enfin, rendons à César ce qui appartient à César...car ces réalisations relèvent pour leur très grande majorité de la communauté des communes...Si vous préférez c'est grâce à toutes les communes voisines qui investissent leur argent sur notre territoire que ces réalisations voient le jour...ce n'est pas mal comme argument la communauté de communes...en effet, lors de nos conseils municipaux, celle-ci est souvent invoquée pour sa lourdeur, son coût, ses défauts, le refus de ses membres de céder à tel ou tel desiderata de son président...sauf que l'on oublie trop souvent de nous dire tout ce qu'elle nous a apporté récemment...comme le conservatoire et la réhabilitation de sa salle de danse...comme la crèche intercommunale...comme l'agrandissement de la Manekine...et j'en passe...

A part ça...il y a eu un petit couplet sur la sécurité...c'est bien beau de parler de sécurité...mais je crois que nos concitoyen(ne)s attendent des actes avant tout...je ne rencontre pas un habitant de cette ville qui ne me parle pas d'insécurité, encore cet après-midi alors que je faisais mes courses ! En 2014, je ne me déroberai pas devant cette question qui est cœur même des préoccupations des Maxipontain(e)s et qui est d'ores et déjà au cœur même de mon programme.

Visiblement il y a ceux qui parlent d'eux et les autres qui parlent de leurs concitoyen(ne)s...