Je vis donc celle-ci très sereinement...ce qui n'augure rien du résultat...d'ailleurs, comme je ne cache rien (pour ma part, je ne vis ni dans la paranoïa, ni dans la détestation de l'autre, et nom de Dieu que cela me va bien !!!), je dis à chaque personne que je rencontre "si vous pensez que je vais faire comme les autres avec leur lot interminable de promesses déjà oubliées à peine prononcées, ne votez-pas pour moi"...

Ce qui me plaît le plus, c'est le contact avec l'autre, c'est son quotidien...tout m'intéresse...et je n'entends rien changer si nous devions être élus...je réfléchis beaucoup à cette proximité, à cette immédiateté...être parmi celles et ceux qui font la richesse de cette ville...et en premier lieu les habitants et le personnel municipal...

Il me semble impossible de réussir son mandat sans leur confiance, sans leur soutien et même sans leur chaleur...je n'ai pas de vision caporaliste des relations humaines...ni avec mes colistiers, ni avec les agents de cette commune...Donc on ne changera rien et les bienséances qui vous font devenir une personne boursouflée, c'est très peu pour moi...j'ai plutôt une vision primus inter pares...et ne revendique pas mon "infaillibilité" ou mon omnipotence...on a vu et on voit ce que cela donne.

Faisons les choses simplement et humainement...je laisse à tous les autres la "course au tout à l'égo".

Cela n'exclut en aucun cas l'exigence...et la première est de devoir tout faire tout le temps au service de l'intérêt général...

Chacun(e) des membres de mon équipe aura dès lors toute latitude pour proposer et agir et je serai toujours à sa disposition pour lui permettre de mener à bien ses projets...je leur demande déjà de me formuler des propositions qui leur soient propres dans le cadre des fonctions qu'ils (elles) pourraient être amené(e)s à exercer...chacun(e) doit d'ores et déjà se sentir investi(e) de la lourde et passionnante tâche qui est celle d'être élu(e)...et dans notre équipe, il n'y aura pas un individu sur son piédestal et tous les autres au bas des marches...la manière de faire de la politique doit être aussi rénovée de l'intérieur...cela passe par plus de délégations, plus de valorisation, plus de confiance à apporter à ses colistier(e)s...et les 32 qui sont avec moi sur cette liste sont aussi importants que moi...et c'est cette image là que je veux développer parmi nos concitoyen(ne)s...ce ne seront pas des élu(e)s fantoches avec le trouillomètre à zéro de peur panique de commencer à avoir une idée...Ils (elles) incarneront autant la mairie que moi...

Il faudra aussi révéler les énergies trop fortement découragées parmi le personnel municipal, leur redonner confiance en eux et en leur mission et leur fournir immédiatement les moyens d'exercer leurs responsabilités...Je serai le premier d'entre eux...et je ne changerai rien à la nature du lien que nous avons commencé de tisser...on ne réussit pas son mandat si l'on ne sait pas créer une dynamique et une cohésion entre les femmes et les hommes, si on ne sait pas dire aux uns et aux autres que l'on a besoin d'eux, et si l'on ne sait pas reconnaître et admettre leurs mérites...des choses simples qui font le sel des relations humaines.

Après, et bien cela dépend des 7 300 électeurs qui se rendront aux urnes en 2014 et qui auront raison quelque soit le choix qu'ils feront car ce choix sera le leur !

Au travail et dans la rue !