On ne refera pas l'histoire, ce serait vain, mais on peut la changer en 2014...car nul ne me fera croire derrière les phrases qui relèvent davantage de la figure de style que du bons sens, qui cachent mal l'impuissance plutôt qu'elles expriment la responsabilité politique que tout est fait dans notre ville pour contrer la délinquance...Un débit de tabac braqué ici, un magasin de téléphone là, une agression dans le quartier de Pompidou, une autre dans le quartier de la Poste...et que dire des véhicules incendiés, des poubelles brulées...

Donc, je le répète et le répèterai encore : la lutte contre la délinquance sera au cœur même de mon action en 2014...Les moyens d'action sont connus :

  1. Maillage du territoire par de la vidéoprotection ;
  2. Augmentation des effectifs de la police municipale ;
  3. Adaptation des plages horaires de travail de ces femmes et de ces hommes à la temporalité de la délinquance ou si vous préférez, ce sera du 24h/24 sur le terrain...et je réserve d'autres surprises.

Après, on peut pousser tous les cris de vierge effarouchée que l'on veut, on peut crier à l'augmentation des dépenses de fonctionnement ou d'investissement...Peu m'importe...je place en premier lieu la sécurité de mes concitoyennes et de mes concitoyens...

La sécurité n'a pas de prix dans notre ville de 12 135 habitants, les moyens qui seront donnés à notre police municipale n'ont pas de prix...car depuis trop longtemps nous tirons le signal d'alarme et que le bilan est dramatiquement accablant pour la majorité actuelle qui se cache derrière des idéaux droit de l'hommistes qui ne m'effleurent même pas ou qui se perd à expliquer que c'est la société qui rend l'homme mauvais et non l'inverse !

Ainsi que le disait Georges CLEMENCEAU "Le gouvernement a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles et que les mauvais ne le soient pas."...ce sera notre mission en tant que "gouvernement" local en 2014.