Le meilleur programme du monde ne vaut rien s'il n'est pas porté par une équipe animée par certaines valeurs cardinales.

Chacun(e) doit trouver justement sa place au service d'un tout, lui-même au service de la ville.

La petite expérience qui est la mienne me démontre combien l'humain est au centre de tout, et à titre personnel, je suis très attaché à ce que toutes et tous se sentent bien sur cette liste et que toutes et tous soient convaincu(e)s de leur importance à mes côtés.

Je suis tout sauf un chef autoritaire et méfiant, qui refuse de déléguer, enfermé dans sa tour d'ivoire, enfin plutôt son hôtel de ville et convaincu de son infaillibilité.

J'aime les gens...leur quotidien m'intéresse...leurs emmerdes me chagrinent, leurs joies me ravissent...et j'aime les connaître...

"Tous derrière et lui devant !" dit le poème ! Cela aussi c'est une vision erronée et dégradante de la politique à laquelle je veux échapper et à laquelle personne n'a échappé jusqu'alors...donc comme je veux faire de la politique autrement, changeons cela aussi...

La politique révèle d'inquiétants instincts chez l'homme et moi je veux continuer à me regarder dans la glace et à être serein et distancié (pas distant hein !) et simplement heureux...Je l'ai vu dernièrement puisque l'on m'a rapporté que mon activité professionnelle avait fait l'objet de raillerie et de mépris sans RIEN en connaître et sans se demander si l'information lue dans "un journal" était vraie ou non...Mais c'est tellement tentant de céder à l'agression...Bah oui, mais pas pour moi...et comme disait Jacques CHIRAC "ça m'en touche une sans faire bouger l'autre"...et cela me conforte dans mon idée de changement (hommage à François HOLLANDE).

Je ne suis pas prêt à tout pour faire de la politique et je le répète : je ne veux pas vivre de la politique...ni le cumul des mandats, ni celui des indemnités ne m'intéressent...Emerich ACTON l'a très bien écrit "le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument"...l'homme qui vit de pouvoir ne pense plus qu'à lui, est aveuglé par ce qu'il dit, enivré par sa toute puissance et ne renoncera à aucun sacrifice pour se maintenir au dessus des autres.

Je le dis sans difficulté : les 32 autres occupent la même place que moi et pas question d'avoir une vision caporaliste de mon rôle de chef d'équipe...je suis un parmi les autres sauf qu'in fine, c'est moi qui assumerai...ça "assumer" c'est mon truc...pas question de dire "je ne peux rien faire ou c'est la faute à bidule"...

De surcroît, cela me semble plus valorisant pour mes colistier(e)s et plus rassurant pour la population que de savoir qu'ils sont investis de la même légitimité que moi et de ma confiance...Vous n'imaginez pas le nombre de fois où j'ai entendu qu'untel était sympa, même très sympa mais que décidément, on ne pouvait rien lui demander...

Aux "miens", je dis "responsabilisez-vous !"...Quand nos concitoyen(ne)s vous solliciteront, c'est à la mairie qu'ils s'adresseront...Je vous demande donc d'investir votre fonction...

Il en sera de même pour le personnel municipal pour lequel j'ai une affection particulière...toutes les grandes phrases de la terre ne cacheront pas la réalité actuelle.

Pour notre part, qu'il sache qu'il nous trouvera à ses côtés, personnels et professionnels, pour lui permettre d'exercer au mieux ses missions et qu'enfin nous lui donnerons les moyens d'exercer ses responsabilités...

Hier c'était séminaire d'équipe...on apprend à se connaître, on plaisante, les rôles se définissent...une équipe qui fonctionne dans la bonne humeur c'est quand même mieux que dans la terreur, non ?