Les rencontres avec le pouvoir spirituel, j'ai toujours aimé cela...à condition de pouvoir parler librement, ce qui fut le cas...et puis les Églises, c'est l'histoire, donc j'aime...

En 2008, j'avais eu l'occasion - et même la chance - de rompre le jeun avec des musulmans dans une discussion là encore très ouverte...de surcroît, je pense qu'il est de la responsabilité d'un individu qui ne se désintéresse pas aux affaires publiques de s'intéresser aussi aux affaires spirituelles...et l'Islam est par son passé une civilisation incroyablement riche, qui subit les contrecoups aveugles et meurtriers de tenants de l'obscurantisme avec lesquels il faut être impitoyable.

C'est vivifiant pour l'esprit et l'âme que de converser avec des hommes d’Église...

Alors, moi, je le dis tout de suite, j'ai toujours pensé que les religions jouaient un rôle essentiel dans le cours de l'humanité...toutes les religions...elles évoluent plus ou moins rapidement en phase avec la société...elles sont plus ou moins dévoyées par des abrutis à des fins politiques, mais elles sont aussi des piliers de notre vie en communauté...ce ne sont certes pas les seules...on peut être plus ou moins proche de Dieu (quel qu’il soit) mais les valeurs mises en avant par les religions me semblent éclairantes pour le monde...

Je respecte toutes les religions, toutes ont leur place dans la République française et je n'en crois pas une supérieure aux autres même si certaines ont été plus intimement mêlées à notre histoire.

Évidemment, on a parlé politique...pas la politique du "c'est moi l'meilleur"...ça, vous avez compris que cela me rasait...Dans cinquante ans, je suis mort donc peu attaché à la boursouflure de mon égo !

Non, j'ai demandé à l'homme d’Église comment on pouvait faire de la politique avec des valeurs chrétiennes...Alors là, tous les tenants d’Émile COMBES vont s'étrangler et pouvoir m'agonir sur tous les réseaux sociaux...Mais que m'importe...je signe !

Parce que c'est vrai, faut le reconnaître, la politique se prête à tous les débordements...pour un semblant de pouvoir, pour une malheureuse indemnité, vous perdez le sens de l'autre...et vous le savez, j'ai envie de faire autrement...

Par l'exemplarité...qu'il m'a répondu comme cela...

C'est vrai, si on n'est pas exemplaire, à quoi cela sert-il de s'adresser aux autres ?...Ce truc, je le savais en mon fors intérieur...je m'attache à le mettre en œuvre dans ma manière de faire de la politique...mais se le voir rappelé, recommandé et exigé par un homme d’Église, cela m'a conforté...

Je mettrai cela en pratique si je suis élu...comme d'autres valeurs...comme la tolérance jusqu'au respect effectif de l'autre, le dialogue entre les communautés (que je déteste ce mot !) et la solidarité, non pas de manière passive mais active, celle qui vise à accompagner, et non à assister.

Il n'y aura plus deux sortes de citoyens à Pont-Sainte-Maxence que vous ayez ou non voté pour nous...et cela en sera terminé des carcans idéologiques dépassés, nauséabonds et destructeurs qui vous font voir l'autre comme l'ennemi auquel on veut infliger tous les chausse-trappes et humiliations possibles, qui vous convainquent que vous seuls êtes animés des valeurs qui correspondent le mieux à Pont-Sainte-Maxence...

Pont-Sainte-Maxence n'appartient ni à la gauche, ni à la droite mais à des femmes et des hommes de bon sens qui veulent se rassembler pour le meilleur de la ville et non pour célébrer une victoire ou ne pas cesser de savourer leur revanche.

Cela fait combien de temps qu'on va droit dans le mur avec des extrêmes qui nous rognent, sans faire soi-même son auto-critique, sans oser bousculer le système alors que rien ne va mieux...Les discours ont suffi et c'est par les actes seuls, par leur exemplarité, que l'on refondra notre communauté avant qu'il ne soit trop tard !