Son intitulé ? "Étude sur la perception des politiques publiques"...elle tient en 68 pages et regorgent de témoignages de nos concitoyen(ne)s...C'est la partie 3 qui intrigue, celle appelée "les mécanismes du vote Front National (FN) chez les personnes en retrait de la vie sociale isarienne"...

Très sincèrement, il n'y a rien de nouveau dans cette analyse...Depuis que François MITTERRAND a laissé entrer le FN à l'Assemblée nationale, grâce au mécanisme de la proportionnelle, en 1986 afin d'atténuer la défaite de son parti, on a quand même eu le temps de comprendre les ressorts du vote FN...ou alors, nos politiques sont encore plus déconnectés des réalités que ce que je crains...

En fait, ce genre d'études, c'est surtout pour savoir si le FN absorbe davantage d'électeurs à la droite ou à la gauche...et ça permet de dire bêtement, aveuglément, c'est la faute de la droite ou c'est la faute de la gauche, sans jamais répondre aux vrais enjeux "et pour les Français (au sens large), on fait quoi au juste ?"...

Tant que la droite a le sentiment que c'est la gauche qui est le plus affectée par le FN, on ne change rien...tant que la gauche a la conviction que c'est la droite qui est affaiblie par le FN, on ne bouge pas...

C'est le degré zéro de la politique parce que c'est celui tendu vers la seule préservation du pouvoir et non celui de l'intérêt général...

Pour le chômeur, on fait quoi ? Pour la famille qui demande un logement social, on fait quoi ? Pour la famille qui ne peut plus se soigner, on fait quoi ? Pour la famille qui a besoin de faire garder son enfant, on fait quoi ? Et contre les tentations communautaristes, on fait quoi ? Et contre celles et ceux qui profitent du système et celles et ceux qui se moquent comme guigne de la justice, on fait quoi ? Et on peut décliner à l'envi cette liste...

La vérité, qu'elle est-elle (quitte à fâcher) ? : Le FN croit parce que toutes les politiques publiques menées par la droite et la gauche ont échoué depuis 40 ans...Attention, je ne dis pas que toutes les politiques publiques ont été tentées...je rejoins en cela Jacques ATTALI dans son édito de l'Express de cette semaine quand il écrit "Non, on n’a pas tout essayé. Les partis de gauche comme de droite n’ont pas eu le courage d’entreprendre les réformes majeures (...)"

Voilà pourquoi le FN prospère...parce qu'au lieu de s'attaquer au sentiment (et à la réalité) de dégradation de notre pays, de déclassement individuel, de dévoiement des valeurs de la République, aucune politique courageuse n'a été menée, et seule a prévalu celle pour la conservation du pouvoir...

Ma conviction est que la question n'a pas été : comment faire pour que la France soit plus forte et plus grande (enfin si, ça l'est toujours avant d'être élu) mais comment garder le pouvoir ?

Je le dis le plus sereinement du monde : Pour moi, le FN n'est pas LA solution mais ses électeurs trahissent une angoisse qu'aucun parti de Gouvernement n'a été en mesure de traiter efficacement et durablement jusqu'à maintenant...Comment ne le voyons-nous pas ?

Alors, on se retrouve aujourd'hui à espérer, à chaque élection, que l'autre en sorte plus affaibli que nous-mêmes...on n'aura pas vraiment gagné...mais l'autre aura plus perdu...donc on est content...tralalalalère...jusqu'au jour où tout le monde sera balayé...et encore je ne suis pas sur que cela amène chacun à la prise de conscience...

Il ne s'agit pas de reprendre les propositions du FN pour l'emporter...les électeurs ne seront pas dupes...il s'agit de répondre à leurs préoccupations et de mettre en œuvre le programme pour lequel on a été élu.

Il faut faire de la politique autrement...

Moi, j'essaie d'en faire autrement...sinon, je n'en ferai pas, ou je cesserai d'en faire...J'ai une conception très haute de la politique que je vois comme l'action publique...

Je sais bien que parfois je ne suis pas compris par les miens parce que je sors du cadre...mais justement l'idéologie, c'est dévastateur...je sais bien que ça emmerde les autres qui tentent de me ramener à droite, forcément à droite comme si j'étais l'ennemi numéro 1...mais justement l'idéologie ça abrutit...

Ce qui m'intéresse par dessus tout, c'est la vie quotidienne des gens et c'est Pont-Sainte-Maxence...pas mon parti d'origine, pas mon indemnité, pas mon égo...c'est pour cela que je ne veux pas faire de carrière politique...ça vous fait perdre le sens de l'humain et ça crée des enflures d'égo abjectes. Ce n'est pas ce que j'ai vu et entendu dernièrement qui est de nature à me rassurer...

Les mensonges, les caricatures, l'autosatisfaction, la haine de l'autre...ha on est bien barré avec ça...franchement, pas besoin d'études pour analyser le vote FN...