Question : Pourquoi après presque deux ans de mandat la sécurité que vous aviez vivement critiquée lors de votre campagne municipale n'est-elle pas enrayée et pourquoi n'a-t-elle pas été votre première priorité ?

Réponse : En termes de sécurité publique, nous avons recruté deux policiers municipaux, portant à 12 pour le moment, nos effectifs, nous avons pourvu la police municipale d’un véhicule supplémentaire, adapté le temps de travail de la police municipale à la demande de la gendarmerie nationale en nuit et weekends dans le cadre d’opérations anti délinquance, nous l’avons dotée de pistolet à impulsion électrique (ou « taser ») après une solide formation, et nous allons déployer en deux phases 44 caméras.

Je porte ici à votre connaissance que notre dossier a été transmis par le préfet de l’Oise avec avis favorable et que la commission FIPD (fonds interministériel de la prévention de la délinquance) se prononcera enfin en octobre sur le montant de la subvention accordée à notre projet.

Je porte aussi à votre connaissance que le conseil départemental a accordé une subvention de 88 400€ à notre dossier.

Et au premier trimestre 2016, nous proposerons aux commerçants de se doter d’une alarme détresse qui permettra à la patrouille de police municipale de se projeter immédiatement en cas d’agression.

J’ajoute enfin que j’ai demandé à la police municipale de porter systématiquement plainte en cas d’outrage, car à Pont-Sainte-Maxence, nul ne doit plus insulter ou menacer sans poursuite judiciaire.

Mais je vous le dis, je ne peux vous promettre et nul ne peut vous promettre le risque zéro, cela n’existe pas…un seul cambriolage, une seule agression restent un traumatisme insupportable pour la victime, mais je vous promets de ne renoncer à aucun moyen pour garantir au mieux votre sécurité. Et c'est d'ailleurs ce que nous faisons.

En outre, que disent les chiffres fournis au 31 juillet 2015 par la direction générale de la gendarmerie nationale ?

Ils disent que cette ville est désormais plus sûre et que d'énormes progrès ont ainsi été faits quant à la délinquance générale qui baisse de 0,65 % et la délinquance de proximité qui baisse de 10,28 %, les atteintes aux biens qui baissent de 8,60 % et les vols qui baissent de 9,31 %.

Maintenant, dans la lutte contre la délinquance, tout le monde doit prendre ses responsabilités.

Je prends les miennes en accordant à la police municipale tous les moyens nécessaires et je veux rappeler ici le travail remarquable de l’ensemble des forces de sécurité à Pont-Sainte-Maxence dont l’engagement fait honneur aux valeurs de notre République.

J'aurais apprécié aussi que vous preniez vos responsabilités puisque vous n'avez pas voté en faveur de la vidéo protection, c'est quand même bien le moindre que l'on pouvait attendre de vous, si soucieux de la sécurité mais vous aurez, un jour, à rendre compte de votre position et la population saura assurément s'en souvenir.

Enfin, sachez que c’est à la justice qu’il incombe de prononcer des peines qui éloignent et mettent définitivement hors d’état de nuire celles et ceux qui nous pourrissent la vie, mais sur cette question, je le répète avec force, ce n’est pas au maire de rendre des comptes. Je ne suis ni Procureur de la République, ni juge.

Quand on regarde avec honnêteté intellectuelle les moyens que nous consacrons à la lutte contre la délinquance, de la sécurité publique, de la sécurité routière, on comprend que c’est notre priorité.

Quand on arrête ceux qui ont braqué la Station service total, c’est bien que la lutte que nous menons est efficace…quand on arrête ceux qui ont tiré au fusil de chasse sur la façade de riverains à Sarron, c’est bien que la lutte que nous menons est efficace…quand on arrête ceux qui ont braqué la bijouterie Tiffinault, c’est bien que la lutte que nous menons est efficace…quand on fait de vastes opérations anti-stupéfiants aux Terriers, en centre ville, à Pompidou, au champs de Mars et que l’on saisit de la marchandise, c’est bien que la lutte que nous menons est efficace.

Vous pourriez me reprocher que nos actions manquent leurs objectifs mais pas qu’elles l’atteignent.

Et sachez qu'aucune majorité, avant nous, n'a déployé autant de moyens.

Que croyez-vous ? Qu’à Béziers, qu’à Hénin Beaumont, qu’à Fréjus, qu’à Beaucaire, toutes des villes FN, il n’y a jamais, en aucun lieu, un fait divers ?

Pour ma part, je n’ai à rougir ni de notre action, ni des résultats obtenus et pour lesquels je rends un vibrant hommage à l’ensemble des forces de sécurité qui œuvrent sur notre territoire, jour et nuit, au risque de leur vie.