Alors que nous allons fêter les 100 ans de la première activité cinématographique dans notre ville en octobre prochain, l'interrogation reste entière...

Rappelons, pour bien comprendre, que le cinéma "Le Palace" (http://www.cinepont.fr/) est propriété de la ville, que sa gestion est actuellement assurée par une entreprise privée (pour trois ans), que la subvention annuelle versée par la commune est de 44 000 €, que le nombre d'entrées atteint en moyenne 23 000 pour un tarif très modéré de 6,50 € et que les initiatives y sont nombreuses grâce à une association "mai du cinéma", qui participe au comité sur l'avenir du cinéma que nous avons constitué.

Après...ben, on en fait quoi du cinéma coincé entre les deux mastodontes de Montataire et de Compiègne ?

Tout le monde a son avis...pour les uns il est condamné...pour les autres, il est viable...sous quelle forme ? à quel endroit ? et ça coûte combien ? et qui paie ?

Vous savez vous ? Moi, non...

J'ai pris un engagement, et pas des moindres : que le soutien de la ville ne lui fera jamais défaut tout le long de mon mandat, ce qui n'est pas rien parce que, beaucoup, appliquant une lecture strictement comptable, lui aurait coupé toute aide depuis bien longtemps...

Mais il s'agit ici d'un élément structurant essentiel à la vie culturelle, pédagogique, sociale de Pont-Sainte-Maxence.

Notre position nous donne ainsi le temps de penser et d'envisager l'avenir, ce qui est le moins que l'on puisse attendre au regard des sommes en jeu.

Nous disposerons des premiers éléments fin avril...

Les interlocuteurs que nous avons rencontrés nous ont permis d'en disposer déjà.

Pour s'engager pleinement sur une activité rentable, à la dynamique croissante, au rayonnement fort, nous savons ainsi que la taille critique approcherait plutôt les 4 salles...et que le coût est proche des 4,5 millions d'euros...et que cela nécessite des financements croisés...sur Crépy-en-Valois, le propriétaire a apporté 1,5 M€ propres, a emprunté 1,5 M€ et la commune a mis au pot à hauteur de 1,5 M€...à Tulles, chez Bernard COMBES que j'ai reçu tout récemment, la ville a contribué pour l'emprise foncière à hauteur de 500 000€ (environ)...(et comme toujours Bernard m'a assuré de son soutien si jamais...)

Chacun le voit, tous ces projets, qui sont des beaux projets et qui ont tous rencontré le succès (ce qui est très encourageant) car et le cinéma de Crépy-en-Valois et celui de Tulle sont au-delà des prévisions, nécessitent un engagement de la commune...

Mais ce sont des décisions qui ne se prennent pas à la légère...

A Pont-Sainte-Maxence, dans le mandat précédent, on les a un peu accumulées les décisions à la légère qui engendrent des dépenses lourdes inconsidérées...le gymnase mastodonte de 8,1 M€ en fait partie sans que l'équipement n'ait été prévu, sans que les coûts de fonctionnement n'aient été évalués...le centre-ville à 1,2 M€ qui se déglingue de partout avec ces pavés de "merde" de Chine ou d’Inde aussi...sans compter que la fameuse "cohabitation apaisée" entre voitures et piétons ne fonctionne pas du tout...ce n'est pas compliqué, je ne peux plus faire un pas sans que l'on m'en parle, et que j'ai donné ordre aux services de me revoir cela très vite...

Donc, mon équipe et moi-même, nous avons besoin d'éléments concrets, réfléchis, avec plusieurs scenarii, des projections, des anticipations...et pas de discussions de comptoir ou des décisions déconnectées des réalités...

Je rappelle que nous sommes comptables des deniers publics...

Donc, nous recevrons le rapport du cabinet Hexacom fin avril et nous reviendrons, en toute transparence, devant le comité sur l'avenir du cinéma...