Il est révélateur à mon sens de ce qui est une bonne gestion, de la déconnexion ou non des réalités et du courage politique...

De la bonne gestion :

Voici un bien de la ville qui a longtemps servi de brigade de gendarmerie nationale qui se délabre dramatiquement...Si beau fût-il, la ville n'a tout simplement plus les moyens de l'entretenir...Il lui coûte davantage qu'il lui rapporte, nous sommes engagés dans une course à la petites et grosses réparations (dépenses infinies) et comme un maire (et toute sa majorité) est aussi un gestionnaire qui engage l'argent du contribuable, le vôtre, nous sommes de ceux qui pensent qu'un bien qui n'est pas valorisé doit être vendu...Avec cet argent, nous allons pouvoir ré-investir dans des projets structurants pour améliorer Pont-Sainte-Maxence comme nous le faisons maintenant depuis 2 ans...Nous avons une opportunité unique, qui ne s'est jamais produite auparavant de vendre ce bien qui tombe en décrépitude pour en faire 8 à 10 logements de grand standing...Qui peut raisonnablement prétendre que ce bien immobilier est mieux, menaçant ruine et fuites, que transformé, rénové et embelli ? De plus, les associations bénéficieront bientôt (moi, je dis 1er janvier 2017) d'un site flambant neuf, "l'ancien Anfopar" dans lequel travaillent activement et superbement les services techniques (j'y suis passé encore ce matin, "bravo à eux !"). Par ailleurs, j'ajoute que la ville de Pont-Sainte-Maxence a une convention avec la SPA pour s'occuper des animaux...on ne va quand même pas multiplier les doublons et donc les dépenses ? Ça va un temps que de croire que la municipalité, c'est juste un réservoir infini d'argents que l'on peut dépenser sans s'en soucier...

De la déconnexion ou non des réalités :

Voici un bien dont la vente conduit certains à me traiter "d'ignoble" et "d'inhumain"...rien de moins...je me demande bien ce que ces personnes ont pensé d'Abdelhamid ABAAOUD, criminel de Daech, qui est responsable de la mort de 130 morts le 13 novembre 2015...Ça, ça me semble "ignoble" et "inhumain"...

De surcroît, je précise sans esprit de querelle que confier les clés à un local communal à une association en assumant tous les frais ne me semble pas la preuve d'une gestion des deniers publics très pertinente...Si nous faisons tous cela, nous mettrons rapidement la clé sous la porte...Quelle bêtise que de se lier les mains de la sorte !

En outre, je rappelle que la convention signée en 2012 sous le mandat précédent est bientôt caduque...nous ne la rompons pas arbitrairement, aveuglément, cruellement...Dans les parfaites formes du droit, nous ne la reconduisons pas...et nous avons informé l'association de notre décision qui correspond à l'article 18 de la convention qu'elle a elle-même signée et dont elle ne pouvait pas ignorer qu'elle ne disposait pas d'un droit absolu et éternel sur la commune...Si tout le monde ne s'estime que disposer de droits intangibles sur la municipalité, nous allons vite tirer un trait sur la notion d'intérêt général...La ville n'est pas un guichet unique...dont on exige tout et qui ne pourrait rien réclamer en échange...surtout d'user de ses biens comme elle en a le droit...

Du courage politique :

Alors, donc je vais le payer aux prochaines élections...Je ne suis pas obsédé par ma réélection...la réélection, c'est justement ce qui fait que les hommes politiques ne font rien...(je suis d'ailleurs pour le septennat sec) tremblant à l'idée de prendre la moindre décision qui fâche, préférant le consensus mou à l'avancée franche, tournant sur moi-même comme une toupie pour avoir entendu le dernier qui a parlé...Ha, on voit où il a mené la France le consensus mou...et François HOLLANDE l'incarne superbement...des déficits, du chômage, la prime aux voyous pour les tenants des droits de l'hommiste, de la dissolution de notre identité, j'en passe et des meilleurs, bref c'est la dégringolade...Nous avons été élus pour décider, pour agir, pour faire grandir cette ville, nous le ferons donc et si nous perdons, nous perdrons en ayant été conformes à nos engagements...