Ça fait même un bon bout de temps que je me dis comme ça, qu'il est redevenu le meilleur...alors, zou, on y va pour Sarko...en plus, j'ai adoré le déjeuner auquel j'ai participé autour de lui...un déj' organisé par Eric WOERTH et Édouard COURTIAL...les big boss...

Il y a plein de raisons à cela...des subjectives, des objectives...et le tout mêlé, bah ça donne que j'ai envoyé mon parrainage en sa faveur...

Oui, je sais, il n'est pas encore candidat...bon, d'après ce qu'on sait, y a quand même pas grand risque qu'il n'y soit pas...j'aurais l'air fin...encore plus après avoir rédigé le communiqué de presse "Toute l'Oise avec Nicolas SARKOZY"...s'il n'y va pas, on est un peu bête...

Alors, le truc, c'est de ne pas dire du mal des autres candidats...j'ai entendu cela la fois dernière "je n'ai pas d'adversaires dans mon camp, le seul objectif, c'est de gagner l'élection en 2017"...je me suis dit que c'était un bon mantra que j'allais m'appliquer...Donc, je les aime tous mais parmi les tous, c'est Sarko que j'aime le plus plus...en outre, je n'ai pas envie de me brouiller avec mes collègues de ma majorité ou du conseil départemental qui ont fait un autre choix...ce qui est vrai, c'est qu'à la fin, nous aurons besoin de tout le monde pour soutenir Nicolas SARKOZY lors des prochaines élections présidentielles (c'est drôle, ça, non ?)... Alors, les bons et les mauvais arguments, ces trucs qui viennent du cœur et de la raison...

Y a l'argument qui vaut pas deux balles et qui en plus vaut aussi pour François HOLLANDE mais que je crois vrai "y a qu'un président de la République qui peut l'être, surtout s'il a été renvoyé dans ses foyers pendant une période de purgatoire"...parce qu'il sait précisément ce qu'il doit faire et ne doit pas faire...Je me dis que Nicolas SARKOZY a, tant sur le plan personnel que politique, tiré tous les enseignements de son mandat...Franchement, c'est un job de dingue...y a pas d'école de présidents de la République...donc, tu arrives en poste, t'es pas préparé et tu fais des conneries ou tu manques de courage...et parfois les deux...Y a que le mec qui s'est planté une fois qui peut savoir ce qu'il faut faire et comment le faire...On apprend de ses échecs...le bling-bling et tutti quanti, je crois qu'il ne le refera pas deux fois...Après, y a quand même eu la crise...ce n'est pas rien...Oui, c'est vrai, on n'a pas tout fait de ce que nous avions dit...mais faut accepter, avec honnêteté, de reconnaître que la crise a bouleversé les économies et mis par terre quelques pays quand même...donc, tu ne peux pas mener dans les mêmes conditions une politique économique en période de croissance et en période de récession...Mais, c'est vrai, on a aussi fait des erreurs...mea culpa maxima...sinon, il aurait été réélu...Enfin, aujourd'hui, tout le monde sait aussi que le vote pro-HOLLANDE a été moins fort que le vote anti-SARKOZYSTE...on a vu ce que cela a donné après près de 5 ans de chute lente et inexorable de notre pays...

Moi, j'aime bien Nicolas SARKOZY car je le trouve très bon sur les valeurs de la République française, sur l'identité nationale (ha bon, c'est un gros mot ??? Pas pour moi...) et sur les questions régaliennes...Il incarne bien ces trois dimensions...C'est un "chef" et on demande à un chef de "cheffer" pour reprendre l'expression de Jacques CHIRAC...L’État de droit a assez reculé...les valeurs de la République françaises ont assez été perverties et piétinées...la justice a assez excusé la crapule...Cela suffit...il me semble grand temps de remettre de l'ordre dans la maison France...Les règles, on les respecte...la France, on la respecte...point à la ligne...et point final...

Au déjeuner, je l'ai trouvé en forme...drôle en plus...impatient...au moins autant que nous...bon, ça, il ne le dit pas mais on le sent bien...

En plus, Édouard et Eric (Eric et Édouard comme ça, je ne froisse personne) comptent quand même parmi ses proches (la garde rapprochée comme on dit)...Ça me semblait de bon ton de ne pas soutenir quelqu'un d'autre...C'est une marque de fidélité...même si je ne considère pas, par exemple, le choix qu'a fait Jérôme BASCHER, de soutenir Alain JUPPE, comme un manquement...Notre parti prône la démocratie, je respecte tous les choix...Pour moi, ça me semblait plus naturel, rien de plus, rien de grave...

En outre, fallait quand même accepter de se colleter avec les haines personnelles recuites à l'intérieur du parti, l'absence de travail et les finances en capilotade...y avait simplement personne pour penser au mouvement et tout le monde pour penser à soi...là, je dis "chapeau bas"...et je vous passe tous les ingrats qui lui doivent leur carrière et qui avaient tôt fait de le renier...bravo, les gars, la mémoire courte...

Enfin, il y a quand même le SARKOZY bashing qui m'agace...Y a des procédures judiciaires ? Oui, c'est vrai...laissons-les se dérouler et aller à leurs termes...on verra bien...Dans ce pays, tout le monde, qui aurait fait bien pire, aurait le droit à la présomption d'innocence, sauf lui ? Et ça suscite des haines à me donner la nausée...c'est tellement excessif que c'est contre-productif...et je vous passe ce que je pense de la justice...

Donc, vous voyez, ça fait plein de trucs mêlés...et in fine, ça fait que je soutiens Nicolas SARKOZY et que, passée l'annonce, son comité de soutien ne va pas tarder à se mettre en action...