Bon, forcément, la gauche va me dire "salaud de droite"...bah si, nous, c'est connu, on nait sans cœur...être de droite, c'est être coupable du péché originel...Être de droite, c'est subir à longueur de temps la police de la morale de la gauche...la même gauche "que je sais pas où elle habite pour ne pas voir ce qui se passe, là, juste là, dans les rues..."

Le RSA est une mesure que je soutiens pleinement, initiée par un gouvernement de droite (François FILLON) sous un président de la République de droite (Nicolas SARKOZY)...elle vise à accompagner les plus fragiles d'entre nous sur la voie de l'insertion...et quand on sait que la France décroche, cède et chute, on se dit que les parachutes sociaux sont bien utiles...j'ai moi-même, je le répète, profité de son "ancêtre" le RMI (et de la CMU aussi) à une époque où sorti du système scolaire, je passais des concours et que mes parents peinaient à m'aider financièrement...Sauf que moi, je faisais un truc en contrepartie du RMI...je bossais du matin jusqu'au soir et même un peu plus tard pour ne pas avoir à vivre du RMI toute ma vie...bon, finalement j'ai réussi, j'ai intégré la fonction publique d’État...

Sauf que ce que je vois moi, c'est que si certains méritent d'être aidés, d'autres abusent du système...Naaaaan, c'est pas la majorité...enfin, je ne crois pas...Mais, nous avons celles et ceux qui triment pour s'en sortir, pour faire vivre leur foyer, pour payer leur loyer, pour offrir à leurs enfants un avenir meilleur que le leur, et qui s’acquittent de toutes les taxes et vous en avez d'autres, qui n'ont à peu près jamais dû être effleurés par l'effort, qui touchent toutes les aides dont le RSA...

Nul ne peut dire le contraire, y en a quelques uns dans les rues de PSM...et ça picole le matin, et ça picole l'après-midi, et ça picole le soir...le RSA c'est pas le revenu de solidarité active, c'est le "revenu de saoulerie active"...

Tout le monde les voit...et si personne n'a rien fait avant, il ne faut pas compter sur nous pour fermer les yeux maintenant...

Du coup, ils ne m'aiment pas trop...j'ai toujours droits à quelques mots très délicats...généralement prononcés de loin...ils ne m'aiment pas parce que nous les verbalisons...bah si, la consommation d'alcool est interdite sur la voie publique...donc, ça a été procès-verbal contre tout le monde, saisine de l'officier du ministère public, audition en brigade territoriale, et maintenant nous attendons la décision...ils vont encore moins m'aimer parce que j'ai demandé au président du conseil départemental, Édouard COURTIAL, de jeter un coup d’œil sur leur dossier...juste voir si l'obligation d'insertion était bien respectée...parce que franchement, ça rend dingue tout le monde, moi le premier, de voir ces individus picoler aux dépens de celui qui se lèvent tôt, et j'en fais partie...

Ça va faire hurler la bien-pensance ? Je m'en fous...je suis en charge de la gestion des deniers publics ici à Pont-Sainte-Maxence, là-bas au conseil départemental, donc j'ai le droit de m'assurer que votre argent est bien utilisé...

Ha eux, ils ont la belle vie...Du coup, on a une France qui se casse la gueule...où les uns bossent pour les autres qui abusent...et d'ailleurs les uns qui bossent arrivent à avoir à peine plus que les autres qui abusent...où les uns qui bossent n'osent pas réclamer quand les autres qui abusent osent tout...où les uns qui bossent payent tout quand les autres qui abusent ne payent rien...

Moi, je ne veux pas du tout de cette France-là...et faut pas compter sur moi pour rester les bras ballants, à attendre que ça passe...si on ne fait rien, si on ne dénonce pas, si on ne contrôle pas, faut pas attendre que les mecs prennent conscience de leurs abus...

La société se vit avec des règles...Tu fais quoi du RSA ? Tu cherches une formation, du travail comme un tel ou un tel qui s'escrime à s'en sortir ? Tu fais rien...ok, on coupe le RSA...c'est aussi simple que cela...Comment nos grands élus ne le voient-ils pas ? Et s'ils le voient, pourquoi ne font-ils rien ? Quand on dit cela, on a l'impression de heurter la conscience...ou pire, d'être accusé de faire le jeu des extrêmes...mais ce n'est pas l'action qui fait le jeu des extrêmes, c'est l'impuissance manifeste de celles et ceux qui exercent des responsabilités depuis si longtemps...Moi, j'ai toujours dit que si je perdais en 2020, au moins, je serai allé au bout de mes idées et au bout de mes actes...