C'est par ces mots enthousiastes que m'interpella l'un de mes collègues de la majorité actuelle.

Lire la suite